Neuville ouvre sa saison 2024 par une victoire magistrale au Monte-Carlo /Masterful Neuville opens 2024 marketing campaign with victory in Monte-Carlo


Le Belge Thierry Neuville a remporté dimanche après-midi sa vingtième victoire en mondial au Rallye Monte-Carlo, lançant parfaitement sa saison 2024 avec son copilote Martijn Wydaeghe pour prendre le nombre maximal de factors en jeu lors du coup d’envoi du Championnat du Monde FIA des Rallyes.Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1) lançait sa nouvelle quête d’un premier titre en Championnat du Monde FIA des Rallyes avec une efficiency elegant dans les Alpes françaises. Le Belge prenait ainsi la mesure des routes montagneuses verglacées et de ses rivaux pour devancer Sébastien Ogier (Toyota GR Yaris Rally1) de 16’’1 à l’arrivée. 

Malgré des problèmes moteur en début d’épreuve, Thierry Neuville faisait fi des soucis avant de se lancer à l’attaque samedi. Il prenait alors l’ascendant sur Sébastien Ogier, puis sur Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1) pour s’emparer des commandes avec 3’’3 d’avance. Son grand chelem dans les trois dernières spéciales disputées dimanche consolidait sa place devant le nonuple vainqueur du Rallye Monte-Carlo.

« Les mots me manquent pour être honnête », confiait Thierry Neuville à l’arrivée de la dernière spéciale sur l’emblématique col de Turini. « Ce week-end était génial, je me sentais tellement à l’aise dans la voiture. Toute l’équipe a fait un travail incroyable et je pense que tout fonctionnait très bien. Il y a toujours des choses à améliorer, donc nous devons bien sûr continuer de travailler, mais nous sommes très heureux de gagner ce rallye. »

Chief le temps d’une seule spéciale samedi après-midi, Sébastien Ogier ne parvenait pas à reprendre Thierry Neuville malgré tous ses efforts : « C’était une belle bataille avec Thierry. Bravo à lui, il a vraiment été très rapide ce week-end. »

 

Elfyn Evans avait pris les rênes de l’épreuve après les deux premières spéciales jeudi soir avant de voir son rythme s’essouffler légèrement, sans oublier un problème de boîtier hybride samedi. Le Gallois terminait finalement à 29’’1 secondes de son équipier Sébastien Ogier.

 

Pour son premier rallye sous les couleurs Hyundai depuis 2022, Ott Tänak (Hyundai i20 N Rally1) se classait quatrième. Sacré en 2019, l’Estonien était perturbé par de mystérieux problèmes moteur tout au lengthy du rallye, même si un scratch signé samedi matin confirmait qu’il n’avait rien perdu de sa pointe de vitesse.Cinquième, Adrien Fourmaux (M-Sport Ford Puma Rally1) égalait le meilleur résultat de sa carrière tout en devançant Andreas Mikkelsen (Hyundai i20 N Rally1), lui-même suivi par Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1) à près de trois minutes après avoir été piégé par le verglas vendredi.

Le prochain rendez-vous du WRC mènera les équipages sur la neige et la glace. Le Rallye de Suède, seul rendez-vous 100 % hivernal du calendrier, aura lieu à Umeå du 15 au 18 février.

The Hyundai i20 N star opened his 2024 FIA World Rally Championship title bid with a elegant efficiency within the French Alps, mastering the ice-patched mountain roads to move Toyota Gazoo Racing rival Sébastien Ogier by 16.1sec. 
 
Neuville shrugged apart early engine points earlier than launching an assault on Saturday, overtaking each Ogier and his GR Yaris team-mate Elfyn Evans to storm into the lead with a slender 3.3sec benefit. A clear sweep of quickest instances in Sunday’s last leg cemented his place forward of the nine-time Rallye Monte-Carlo winner. 
 
“I haven’t got the phrases, to be trustworthy,” beamed an elated Neuville after ending the ultimate stage on the enduring Col de Turini. “It was simply so nice this weekend, I felt so snug within the automobile. 
 
“The entire staff was doing a tremendous job and I feel the entire package deal was working rather well. There are at all times issues to enhance so in fact we have to proceed working, however we’re very comfortable to win this rally,” he added.

Ogier led for a single stage on Saturday afternoon, however the Frenchman couldn’t repel Neuville regardless of his finest efforts. “It has been a pleasant battle with Thierry. Nicely accomplished to him, he has been actually quick this weekend,” he admitted. 
 
Evans held the higher hand after the primary two legs however time ebbed away from him on Saturday, not helped by a hybrid unit drawback. He ultimately completed 29.1sec behind his team-mate Ogier. 
 
Ott Tänak positioned fourth on his first rally in Hyundai colors since 2022. Thriller engine issues hindered the 2019 world champion all through the rally though a stage win on Saturday morning proved his potential with the i20 N automobile. 

Adrien Fourmaux equalled his career-best outcome by ending fifth total in his M-Sport Ford Puma. Behind him was Hyundai’s Andreas Mikkelsen, with Takamoto Katsuta virtually three minutes additional again after sliding off the street on Friday. 
 
Yohan Rossel claimed the WRC2 victory with a last-gasp Wolf Energy Stage push, climbing to eighth total within the course of. He handed Pepe López within the finale whereas Nikolay Gryazin rounded out the highest 10. 
 

Spherical two of the WRC takes place on the snow and ice of Sweden. The collection’ solely pure winter fixture relies in Umeå on 15 – 18 February.

By way ofhttps://www.wrc.com/